Travailleurs indépendants : le prix à payer pour être libre

Travailleurs indépendants : le prix à payer pour être libre

On entend souvent des entrepreneurs attendre que quelqu’un prenne en charge leurs problèmes. Ou rejeter la faute de leurs échecs sur quelqu’un d’autre, ou sur tel ou tel élément extérieur.

 

Pour certains, c’est la crise. Pour d’autres, le piratage. Ou la concurrence étrangère.

 

Ils réclament des lois pour les protéger, ou des aides de l’Etat, et tentent de “sensibiliser le public” à leurs problèmes.

 

Ce qu’ils n’ont pas compris, c’est que que la liberté est indissociable de la responsabilité.

 
 

La liberté se paye

 

Quand on décide de lancer son entreprise, quand on décide de travailler en indépendant, on fait le choix de la liberté.

 

Et qui dit liberté, dit responsabilité.

 

Un enfant est protégé par ses parents. La conséquence directe, c’est qu’il n’est pas libre de faire ce qu’il veut. Sa responsabilité est limitée : dans la plupart des cas, ce sont ses parents qu’ils l’assument pour lui.

 

Un salarié en CDI est protégé par un contrat qui garantit ses droits, et par une couverture chômage. Il paye cette sécurité en renonçant en partie à sa liberté. En allant au bureau tous les matins, quoi qu’il arrive, et en suivant les procédures imposées par son manager. Et c’est un choix qui se respecte.

 

Les citoyens des régimes collectivistes sont protégés. L’Etat leur garantit un logement, de quoi subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Et organise même leurs vacances une fois par an, comme c’était le cas en Roumanie communiste. Ces citoyens payent cette sécurité, encore une fois, en renonçant à une partie de leurs libertés. Et là aussi, c’est un choix qui se respecte.

 

Simplement, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. On ne peut pas être libre et s’attendre à recevoir la même protection que les autres.

 

La liberté est indissociable de la responsabilité. On ne peut pas être indépendant et s’attendre à ce que quelqu’un d’autre règle nos problèmes pour nous. On ne peut pas rejeter la faute sur quiconque : le responsable, le seul, c’est nous-mêmes.

 

Et c’est le prix de la liberté.

 
 

Un choix qui se respecte

 

Je ne porte aucun jugement moral dans cet article. Ni d’un côté, ni de l’autre.

 

Pour certains, la sécurité est une valeur plus importante que la liberté. C’est le cas de mes parents, fonctionnaires retraités tous les deux, et de beaucoup de mes amis.

 

Pour d’autres, comme moi, l’indépendance est indispensable, vitale, quel que soit le prix à payer pour l’obtenir.

 

Simplement, il faut être conscient qu’on ne peut pas obtenir de vraie sécurité sans y laisser un peu de liberté. Ni de liberté sans y laisser un peu de sécurité.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

Juste avant de continuer...


 

Avez-vous déjà une activité sur le web qui tourne, ou bien un projet concret dans lequel vous vous êtes déjà beaucoup investi ?
 

 
 

Êtes-vous prêt à investir 1500€ dans votre activité ?
 

 
 

Si votre profil est sélectionné, êtes-vous prêt à commencer l’accompagnement dans les 7 prochains jours ?