Quel créateur êtes-vous ? Compositeur ou DJ?

Quel créateur êtes-vous ? Compositeur ou DJ?

Dans son livre Faster, Smarter, Cheaper, l’auteur sépare les créateurs de contenu en deux catégories :

 

Les artistes : ceux qui “composent” leurs propres contenus.

 

Les DJ : ceux qui sélectionnent le meilleur de ce que les artistes composent, qui trient et qui partagent les contenus les plus dignes d’intérêt.

 

Comme dans le marché de la musique, les “créateurs artistes” et les “céateurs DJs” sont dépendants l’un de l’autre. Les uns créent des contenus que les autres font découvrir au plus grand nombre.

 
 

Qu’est-ce qu’un bon DJ ?

 

Reprendre les contenus créés par les autres pour les diffuser sur les réseaux sociaux, ça semble facile. Comme il semble facile de passer des disques.

 

Pourtant, les bons DJs, ceux qui sont devenus célèbres, ne se contentent pas d’appuyer sur “play”.

 

Les bons “créateurs DJs”, ce sont ceux qui identifient avant tout le monde ce qui fera le buzz demain. Ceux qui comprennent assez bien leur audience pour pouvoir leur proposer les contenus qui les feront vibrer. Au lieu de partager tous les articles qu’ils lisent, ils passent leur temps à dénicher des trouvailles incroyables, et à anticiper les tendances qui viennent tout juste de naître.

 

Mieux, certains d’entre-eux ajoutent de la valeur aux contenus qu’ils font découvrir à leurs lecteurs en les décryptant. En les complétant de ressources associées. De la même façon qu’un DJ remixe une chanson originale, ils s’approprient les contenus qu’ils partagent en les cuisinant à leur sauce.

 
 

Un exercice difficile

 

Créer son propre contenu, choisir d’être un “créateur compositeur” au lieu de se contenter de relayer des informations existantes, c’est la voie la plus facile. Malgré sa difficulté apparente.

 

Malgré le temps et l’énergie que l’on dépense à créer, il est beaucoup plus facile de se faire connaître quand on est “compositeur”. Un DJ aura plus de difficultés à devenir une référence et à prouver son expertise, parce qu’il n’est pas la source des contenus qu’il diffuse. La plupart du temps, ce n’est pas lui qu’on citera, c’est sa source.

 

Pourtant, certains sortent clairement du lot. Comme Jean-Luc Raymond, dont le compte Twitter a été il y a très longtemps, aux débuts de la plateforme, l’un des plus suivis en France.

 

Ce qui avait fait sa notoriété, c’était la qualité des liens qu’il partageait. Et sa perspicacité. C’était l’effort inoui qu’il répétait tous les jours pour dénicher des trouvailles incroyables au fin fond du web.

 

Jean-Luc Raymond ne se contentait pas de partager des liens. Il était un véritable explorateur, un chercheur, et c’est ce qui avait fait de lui un “DJ célèbre”.

 

Bref, on peut réussir en ne créant aucun contenu par soi-même. Mais contrairement aux apparences, l’effort à fournir est souvent beaucoup plus important que lorsqu’on se contente de créer.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

Juste avant de continuer...


 

Avez-vous déjà une activité sur le web qui tourne, ou bien un projet concret dans lequel vous vous êtes déjà beaucoup investi ?
 

 
 

Êtes-vous prêt à investir 1500€ dans votre activité ?
 

 
 

Si votre profil est sélectionné, êtes-vous prêt à commencer l’accompagnement dans les 7 prochains jours ?