Pourquoi vous devriez vous lancer à votre compte maintenant, et comment le faire sans risques

Pourquoi vous devriez vous lancer à votre compte maintenant, et comment le faire sans risques

Se lancer à son compte, c’est l’un des rêves les plus chers aux Français. 72% de la population rêve de lancer son activité.
Pourtant, moins de 8% en viennent à créer une entreprise au cours de leur existence.

 

Le problème, c’est qu’on croit souvent qu’il est plus risqué de se lancer que de continuer de travailler pour un patron que l’on déteste, à faire un métier que l’on hait.

 

Voici pourquoi c’est faux, et pourquoi vous pouvez vous lancer sans risque.

 

Le calcul est simple : vous avez le choix entre deux options.

 

La première, c’est d’attendre patiemment la retraite pour faire enfin ce que vous aimez. Et d’échanger ces quelques années de liberté contre 5 journées sur 7, tout au long de votre vie active.

 

La deuxième option, c’est de tout plaquer maintenant, et de vous lancer à l’aventure.

 

Le pire qui puisse arriver, dans le premier cas ? Trimer pendant 40 ans pour vous retrouver malade à l’âge de la retraite, ou tout simplement épuisé.

 

Dans le deuxième cas, au contraire, le pire qui puisse arriver, c’est simplement de vous retrouver ponctuellement sur le marché de l’emploi en cas d’échec de votre projet.

 

Quelle est la situation la plus défavorable ? Finir sa vie en renonçant à ses rêves les plus chers, payés par un travail acharné et quotidien, pendant 40 ans ?

 

Ou simplement, se retrouver à nouveau sur le marché de l’emploi, avec une expérience de créateur d’entreprise en plus sur son CV ?

 

Tant que vos économies personnelles ne sont pas en jeu, vous n’avez aucun risque concret à vous lancer. Et nombreux sont les modèles d’activité rentables qui peuvent être lancés depuis chez soi, sans aucun investissement (consultez le guide « Travaillez en Slip » pour trouver des idées).

 

Le premier problème, c’est que la plupart des Français associent un risque élevé à la création d’entreprise. Sans avoir évalué les vrais risques du « salariat à vie ».

 

Le deuxième problème, c’est que l’école nous prépare à devenir des employés modèles. Le système scolaire actuel doit beaucoup à la Révolution Industrielle du XIXè siècle, et l’école ressemble à une usine en tous points.

 

Production par lots, en classes, sonnerie qui marque la fin des cours, contrôles de qualité avec évaluations régulières, certifications et diplômes… Les profs et conseillers d’orientation présentent, pour la plupart, la création d’entreprise comme une voie à part, plutôt déconseillée, voire loufoque.

 

Le troisième problème, c’est que tout le monde ou presque, dans notre entourage, est salarié. C’est un fait, statistiquement. Or, on a souvent besoin de l’avis des autres pour conforter ses choix. Se lancer seul, en contredisant les conseils de ses proches, voire de son conjoint, c’est forcément difficile.

 

Passés ces trois obstacles, pourtant, la route est libre.

 

La solution pour diminuer leur impact, c’est de se lancer progressivement. En choisissant une activité qui ne demande pas d’investissement, et qui soit cumulable avec un emploi salarié. Au moins au début.

 

En travaillant d’abord en soirée et en weekend, puis en adaptant son temps de travail salarié en fonction du développement de son activité indépendante, on limite encore les risques. Et on évite de manger des patates à l’eau pendant les premiers mois.

 

Beaucoup d’indépendants se limitent à vendre leur temps. Ils échangent des heures de travail contre un chèque, ce qui les empêche de cumuler leur activité avec un emploi salarié.

 

En créant un produit une fois pour toutes, vous allez travailler tout autant, que vous ayez un seul client, 500, ou 5000.

 

C’est l’une des clés d’un lancement d’activité réussi, en douceur, et en restant maître de votre temps.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

Juste avant de continuer...


 

As-tu déjà une activité sur le web qui tourne, ou bien un projet concret dans lequel tu t’es déjà beaucoup investi ?
 

 
 

Es-tu prêt à investir 1500€ dans ton activité ?
 

 
 

Si ton profil est sélectionné, es-tu prêt à commencer l’accompagnement dans les 7 prochains jours ?