Pourquoi votre marque devrait raconter une histoire

Pourquoi votre marque devrait raconter une histoire

On a tous besoin d’écouter des histoires. Et on est souvent fidèle à une marque parce qu’on aime entendre celle qu’elle nous raconte. Même si on sait très bien que ce n’est qu’une fiction.

 
 

De la confiture Bonne Maman au parfum : on achète des histoires, pas des produits

 

Vous savez tout comme moi que la confiture Bonne Maman n’est pas fabriquée de façon artisanale.

 

Pourtant, si vous êtes comme moi, vous l’achetez parce que le packaging et le nom du produit vous racontent une histoire que vous voulez entendre. Vous vous sentez mieux lorsque vous la consommez que quand vous achetez une marque concurrente au look industriel. Or, ce que contient le pot est probablement de qualité identique.

 

En choisissant un pot de confiture Bonne Maman, vous achetez une histoire. Pas un produit.

 

C’est pareil pour le parfum. Savez-vous que la fabrication d’une bouteille coûte plus cher que ce qu’elle contient ?

 

Les fabricants de parfums racontent des histoires. Il ne vendent pas leur produit en disant : “Mon parfum sent ceci et cela”. Ils vendent leur produit en racontant en histoire, En créant un mythe. Un univers. Une fiction.

 

Les publicités pour les parfums ressemblent souvent aux affiches de films. La raison, c’est qu’un film vend la même chose qu’un parfum : une histoire.

 
 

Raconter une histoire, est-ce tromper le consommateur ?

 

Vous êtes conscient, tout comme moi, que les yaourts Michel et Augustin ne sont pas plus artisanaux que les confitures Bonne Maman, que boire du Nescafé ne va pas vous emmener danser sur une plage cubaine, qu’avaler un bonbon à la menthe ne va pas déclencher une tempête de neige dans votre salon, et que ce n’est pas parce qu’une voiture est fabriquée en Allemagne qu’est est forcément de meilleure qualité.

 

Pourtant, vous achetez des produits en partie à cause de l’histoire qu’ils vous racontent.

 

Vous n’avez pas été trompé. Tout simplement, vous avez acheté une expérience, une histoire, et pas un produit. Vous avez eu plus de plaisir à acheter une confiture Bonne Maman que vous n’en auriez eu à emporter un pot en plastique du genre de ceux qu’on trouve chez Metro. Même si la qualité du produit était la même.

 

Vous payez pour vivre une expérience. Pas seulement pour obtenir un produit.

 
 

L’écologie et les grandes surfaces

 

La plupart des grandes surfaces ont créé une histoire autour de l’écologie.

 

Elles ne se sont pas arrêtées à proposer des sacs réutilisables. Elles ont créé un univers en utilisant des visuels et des matériaux qui donnent un sentiment “nature”. Elles reversent une partie du prix des sacs à des associations de protection de l’environnement. Elles utilisent des matériaux biodégradables, et vous le font savoir.

 

Si vous visitiez la réserve de ces hypermarchés, vous constateriez que l’environnement est le dernier de leurs soucis. Qu’ils n’ont d’écolo que l’histoire qu’ils vous racontent.

 

Tout comme moi, vous êtes convaincu que les grandes surfaces n’ont rien d’écologique et qu’acheter chez des producteurs locaux serait davantage bénéfique pour la planète que d’utiliser un sac réutilisable Carrefour ou Leclerc. Pourtant, avec un beau sac biodégradable et réutilisable, sur lequel est imprimé la silhouette d’un arbre, beaucoup de clients sensibles à l’écologie se sentent mieux. Leur expérience d’achat est améliorée. Comme s’ils allaient voir un bon film, ils achètent une histoire.

 

Ils savent très bien que pour préserver l’environnement, la meilleure solution aurait été de choisir le marché local plutôt que l’hyper. Pourtant, ils apprécient l’histoire qu’on leur raconte, même si ils n’y croient pas.

 

Ce n’est pas un mensonge : on est conscient que l’histoire n’est pas vraie. Et pourtant, on marche, parce qu’on achète une expérience plus qu’un produit.

 
 

Comment raconter une histoire autour de votre produit ?

 

Listez les convictions et les valeurs partagées par vos clients. Choisissez-en une. Et créez un univers de marque autour d’elle. Une atmosphère. Une expérience.

 

Votre identité visuelle peut suffire à raconter une histoire. Le choix d’une photo. Le design d’un packaging ou d’un site.

 

Il ne s’agit pas d’écrire un roman. Il s’agit de faire ressentir une atmosphère et de partager des codes. De vendre une expérience plutôt qu’un produit.

 

Si vous avez un site ou un blog, quel qu’il soit, vous pouvez y créer un univers de marque qui raconte une belle histoire, qui correspond aux valeurs de vos clients. Une histoire différente de celle que racontent vos concurrents.

 

Si l’expérience que vous offrez est excellente et qu’elle colle à un univers original, en accord avec les convictions de vos clients, vous pourrez vous démarquer sur votre marché, même si votre produit n’est pas le meilleur.

 
 

Ne mentez pas

 

Quand vous racontez votre histoire, ne mentez pas. Ne promettez pas quelque chose que le client n’obtiendra pas. Ce n’est pas le but.

 

Les boulangeries Paul ne vous mentent pas avec leur décoration “à l’ancienne”. Vous savez que ce ne sont même pas des boulangeries, et qu’elles vous vendent des produits industriels congelés et réchauffés. Pourtant, vous appréciez l’expérience.

 

Raconter une belle histoire, ce n’est pas mentir. C’est vendre une expérience au lieu d’un simple produit.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

COMPRENDRE LA BOURSE et investir de façon saine


 

Cliquez pour écouter le MP3 :

   

On aborde la bourse aussi simplement qu’on parle de marketing ensemble depuis des années :

 

✓ Comprendre la bourse en langage simple, avec des mots de tous les jours...

 

✓ Construire ton portefeuille en fonction de ta personnalité et de tes objectifs...

 

✓ Tout ce qu’il faut savoir pour investir de façon saine...

 

L’objectif : commencer à investir et construire une nouvelle passion qui t’incite à économiser davantage.

 

CLIQUER pour voir si c'est encore dispo :

 

 

(Tout sera retiré le 27/05/2019 à 23:59 heure française)