Pourquoi vos textes n’accrochent pas vos clients

Pourquoi vos textes n’accrochent pas vos clients

Trop de documentations commerciales et de sites web d’entreprises utilisent un langage qui n’accroche pas le lecteur.

 

La raison est simple : ces supports parlent d’une entreprise, et pas du client.

 
 

Répondez aux besoins de vos clients au lieu de parler de votre entreprise

 

Quel est le plus parlant des deux textes suivants ?

 

1- IX Technologies est un prestataire en maintenance informatique présent dans toute l’Europe. L’entreprise est forte d’un réseau de 3000 collaborateurs.

 

2- Où que vous soyez en Europe, vos besoins en maintenance informatique sont assurés : 3000 collaborateurs sont à votre disposition chez IX Technologies.

 

La deuxième phrase est orientée vers le client. Elle parle au lecteur parce qu’elle donne une réponse à sa recherche.

 

Beaucoup de textes commerciaux, en particulier chez les grandes entreprises, sont pompeux et égo-centrés.

 

Votre client ne s’intéresse pas au fait que votre entreprise compte X collaborateurs et réalise un CA de X millions d’euros s’il n’y voit pas d’avantage direct.

 

Il n’a que faire de l’auto satisfaction de votre entreprise. Il ne s’intéresse qu’à la résolution de ses problèmes.

 
 

Utilisez le “vous” et oubliez le “nous”

 

Le “vous” doit remplacer le “nous”. A chaque fois que c’est possible.

 

Lorsque vous vous adressez à vos clients, que ce soit sur un site web, un dépliant, une publicité, ou même oralement, vous n’êtes pas en train de faire votre auto-biographie.

 

Vous êtes en train de proposer à un client une solution à l’un de ses problèmes.

 

Bannissez-donc le “nous” (ou limitez-le), et privillégiez le “vous”.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

Juste avant de continuer...


 

Avez-vous déjà une activité sur le web qui tourne, ou bien un projet concret dans lequel vous vous êtes déjà beaucoup investi ?
 

 
 

Êtes-vous prêt à investir 1500€ dans votre activité ?
 

 
 

Si votre profil est sélectionné, êtes-vous prêt à commencer l’accompagnement dans les 7 prochains jours ?