Petit traité d’Alchimie à l’usage des entrepreneurs

Petit traité d’Alchimie à l’usage des entrepreneurs

Nous sommes tous des apprentis alchimistes.

 

Nos rêves, nos projets et nos tâches quotidiennes visent souvent le même but : faire de l’or.

 

Les alchimistes cherchaient comme nous à transformer le plomb en or. Rien n’a changé depuis.

 
 

La pierre philosophale

 

La quête des apprentis-alchimistes, c’était la fabrication de la pierre philosophale, qui, selon la légende, avait le pouvoir de transformer le plomb en or et de prolonger la vie.

 

Pour fabriquer cette pierre philosophale, certains ont passé leur vie devant un fourneau. Il s’agissait d’extraire un ferment du mercure, de le faire réagir sur l’or et l’argent pour obtenir deux autres ferments, de les mélanger, puis de les cuire pendant plusieurs années.

 

Ceux qui se sont limités à essayer de fabriquer cette pierre par des moyens physiques ont échoué.

 

Selon la légende, les seuls qui y sont parvenus sont les alchimistes qui ont compris qu’il fallait d’abord se transformer soi-même avant de vouloir transformer les métaux.

 

L’Alchimiste doit se transformer en même temps que se transforme sa pierre. L’opérateur et la pierre avancent mutuellement.

 

La grande leçon de l’Alchimie, c’est qu’on ne peut pas transformer le plomb en or si l’on ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Si on se cantonne à une opération technique.

 

La pierre philosophale est le résultat d’une quête intérieure. L’alchimiste se transforme lui-même avant de pouvoir transformer le plomb en or.

 
 

Alchimistes et entrepreneurs, même combat

 

Comme les mauvais alchimistes, les mauvais entrepreneurs ne voient souvent pas plus loin que le bout de leur nez. Ils essayent de transformer le plomb en se limitant à des opérations techniques. Ils n’ont pas compris que l’opérateur doit se transformer lui-même pour pouvoir fabriquer la pierre philosophale.

 

C’est le moment de réaliser que nos attitudes, nos habitudes et nos valeurs sont aussi indispensables que la maîtrise technique pour réussir à transformer le plomb en or.

 

Voici deux livres qui m’ont ouvert l’esprit. Qui m’ont appris à transformer le plomb en or en m’aidant à me transformer moi-même.

 

Je vous conseille vivement leur lecture :

 

L’Alchimiste de Paulo Coehlo, l’histoire d’un chercheur de trésor, qui découvre que le vrai trésor n’est pas l’or, mais les expériences vécues au long du chemin. Une motivation pour réaliser ses rêves.

 

Tao-tö king, un texte écrit il y a 2500 ans, qui est toujours d’actualité. Lisez-le en pensant marketing : vous allez découvrir une nouvelle façon de voir votre travail.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

Accès Telegram