Maîtrisez les messages subliminaux en 3 techniques simples

Maîtrisez les messages subliminaux en 3 techniques simples

La plupart des gens ne savent pas ce qu’est vraiment un message subliminal.

 

Ils pensent aux images de quelques mili-secondes qui étaient incrustés dans certaines émissions de TV dans les années 80… C’est l’exemple le plus connu, mais c’est loin d’être la méthode la plus efficace et la plus facile.

 

Un message subliminal, c’est tout simplement une information qui d’adresse à votre inconscient, sans que vous en soyez conscient. De ce fait, vous n’allez pas vous braquer, vous n’allez pas développer de résistance à ce message, parce que vous ne vous rendez pas compte qu’il existe.

 

Des dizaines de techniques permettent d’envoyer un message à l’inconscient sans “réveiller” la conscience, et éviter les résistances.

 

Ça revient un peu à endormir une secrétaire pour parler directement au PDG.

 

Si vous dites à vos clients “Achetez mon produit maintenant”, ils sont conscients que vous essayez de leur refourguer votre marchandise et vont forcément trouver des objections. Ils vont se braquer.

 

Au contraire, si vous leur dites : “Une fois que vous aurez acheté ce produit, vous ferez ceci ou celà”, vous envoyez un message compréhensible dont ils sont conscients (“vous ferez ceci ou celà”), tout en envoyant un autre message à leur inconscient (“Vous aurez acheté ce produit”). Ils ne se braqueront pas, parce qu’ils n’ont pas conscience que vous venez de leur demander d’acheter.

 

Les agents immobiliers sont très bons en la matière… “Quand vous habiterez ici, vous pourrez mettre votre frigo ou votre TV ici… A moins que vous ne préfériez la mettre là-bas ?”.

 

Au lieu de vous demander d’acheter, ils vous mettent déjà dans une situation qui suit l’achat. Ils savent que lorsque vous imaginez votre vie dans cette maison, votre inconscient considère déjà l’achat comme acquis. Et la vente deviendra beaucoup plus simple à conclure.

 

De la même façon, Richard Bandler a vendu des canapés en demandant aux visiteurs d’un magasin “Quel modèle voyez-vous dans votre salon demain ?”.

 

On peut aller beaucoup plus loin…

 

Imaginons que vous vendez un produit qui permet de perdre 20 kg en 30 jours.
Si vous dites à vos prospects : “Vous allez perdre 20 kg en 30 jours”, ils vont développer des résistances : “Ce n’est pas un peu gonflé comme résultat ?”, “Est-ce qu’il dit vraiment la vérité ?”, “Où sont les preuves?”.

 

Si vous lui dites, au contraire, “Vous allez perdre 5, 7, ou même 20 kg”, c’est différent. Parce que les premiers chiffres sont réalistes et n’éveillent pas les soupçons. Résultat ? Vous ne développez aucune résistance…

 

A la fin de la lecture, pourtant, si on vous demande combien de kg vous pouvez perdre avec ce régime, vous me direz 20. C’est le chiffre que vous aurez retenu. Et celui qui va vous convaincre. Parce que c’est à la fois le plus gros, et surtout… le dernier.

 

Faites le test sur des textes qui utilisent cette technique (j’en suis friand, vous en trouverez bien une dizaine au moins sur mon site).

 

A chaque fois, il s’agit simplement d’enrober votre message. De l’habiller dans des vêtements qui sont convenables pour le videur, à l’entrée du cerveau… Ce videur, c’est la conscience. Et il a tendance à beaucoup aimer dire “Ça va pas être possible, c’est une soirée privée, Monsieur…”.

 

Passez inaperçu devant le videur : vous avez accès au dancefloor. En persuasion, c’est pareil.

 

Parfois, il s’agit simplement d’associer votre message à un autre, plus visible, et qui détournera l’attention du portier. Comme si vous entriez en boîte au bras d’une jolie demoiselle, alors que vous êtes habillé en jogging…

 

Si vous faites le test, vous verrez que la phrase 1 ci-dessous vend davantage que la phrase 2 :

 

Phrase 1 : “Cliquez pour acheter et installer tout de suite le logiciel (inclus : la fonction machin et le bidule truc) – Compatible Mac et Windows – 678 Mo (2 minutes de téléchargement)”.

 

Phrase 2 : “Cliquez pour acheter le logiciel”.

 

Dans la phrase 1, l’attention du videur était détourné par la jolie fille. Alors que dans la phrase 2, il a tout de suite vu mon jeu : “Ça va pas être possible, Monsieur…”.

 

Les messages subliminaux n’ont rien d’ésotériques. Il s’agit simplement de parler à l’inconscient sans se faire repérer par la conscience.

 

Il ne s’agit pas non plus de manipulation. Il y a simplement des méthodes qui fonctionnent mieux que d’autres pour convaincre, et les enfants sont même les premiers à les utiliser avec leurs parents…

 

Il savent que dire “Dis, Maman, Pierre a le jouet truc, ça a l’air vraiment bien” fonctionne mieux que de demander “Dis, Maman, tu peux m’acheter ce jouet ?”.

 

Ils vont même plus loin parfois… : “La maman de Pierre lui a acheté ce jouet, elle est vraiment sympa sa maman…”.

 

Il est temps de se rappeller de ses souvenirs d’enfance, et de les adapter au business !

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

MÉTHODE PRESTATIONS DE SERVICE


 

Cliquez pour écouter le MP3 :

   

Voici comment faire de la prestation de service rentable

 

✓ Comment faire accepter un devis même s’il est 5 fois plus cher que les concurrents...

 

✓ Le système de business exact (à recopier) pour freelances et prestataires de services... avec des méthodes jamais vues avant...

 

✓ Inclus : comment limiter ou supprimer définitivement les aller-retours d’emails avec ses clients... quelque soit ton activité...

 

L’objectif : pouvoir enfin te fixer un objectif beaucoup plus élevé que tes revenus actuels, en suivant une liste d’étapes faciles.

 

CLIQUER pour voir si c'est encore dispo :

 

 

(Tout sera retiré le 24/06/2019 à 23:59 heure française)