L’innovation est au bout du rouleau : une histoire de papier toilette appliquée au business

L’innovation est au bout du rouleau : une histoire de papier toilette appliquée au business

 

L’innovation est au bout du rouleau

 

Je me suis plongé dans la lecture d’un livre au titre étrange : The toilet paper entrepreneur.

 

C’est l’une des lectures les plus amusantes sur le business que je n’ai jamais eu l’occasion de lire.

 

Les premières pages sont à se tordre de rire. Pourtant, elles démontrent avec force une idée très sérieuse.

 

Il s’agit de cette expérience qu’on a tous vécu un jour, quand on se rend compte top tard qu’il ne reste plus que trois feuilles dans un rouleau de papier toilette.

 

On est littéralement au bout du rouleau… et c’est précisément à ce moment précis qu’on est capable de redoubler d’imagination : «recycler» un kleenex qui traîne au fond d’une poche, sortir un bras du petit coin pour attraper un magazine qui se trouve sur un présentoir juste derrière, voire… (c’est l’auteur qui le cite dans son livre) attraper une poubelle et y partir à la pêche au papier, ou carrément découper le carton du rouleau.

 
 

En business, c’est la même chose

 

C’est précisément quand on n’a plus rien, quand on est au bout du rouleau, qu’on est en condition de trouver les meilleures idées. De redoubler d’ingéniosité.

 

Quand on a trois rouleaux d’avance devant soi, ou trois centaines de milliers d’euros de budget, on ne se pose pas les mêmes questions.

 

Pour régler un problème, on a souvent le choix entre l’argent et l’ingéniosité. Les solutions apportées par l’argent sont souvent les moins bonnes : on a peur d’en perdre, et on est plus prudent. On n’ose pas.

 

Quand il ne reste plus rien que trois feuilles dans le rouleau, au contraire, on n’a pas le choix. Sans idée ingénieuse, on n’arrivera pas à résoudre son problème. L’ingéniosité n’est plus la cerise sur le gâteau. Elle devient simplement nécessaire pour survivre. Et c’est toute la différence.

 

C’est la raison pour laquelle les grandes entreprises sont souvent si frileuses quand il s’agit d’innover.

 

Et c’est aussi la raison pour laquelle un entrepreneur qui démarre avec un budget limité, voire inexistant, a paradoxalement beaucoup plus de chances de trouver des idées qui vont révolutionner son secteur d’activité, plutôt qu’un autre dont l’aventure est financée par des parents fortunés, par exemple.

 

Pourquoi ? Parce que le premier a la chance d’avoir toutes les conditions en sa faveur pour innover. Il n’a pas d’argent : il n’a pas le choix. Alors que l’autre reproduira certainement ce qui se fait déjà, plutôt que de prendre un risque.

 

Bien entendu, ça ne signifie pas qu’il est plus facile de réussir sans capital. Ca signifie qu’on a plus de chances de trouver de grandes idées quand on part de rien. Et si ça fonctionne, de dépasser ceux dont la capacité d’innover est anesthésiée par un budget important.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

COMPRENDRE LA BOURSE et investir de façon saine


 

Cliquez pour écouter le MP3 :

   

On aborde la bourse aussi simplement qu’on parle de marketing ensemble depuis des années :

 

✓ Comprendre la bourse en langage simple, avec des mots de tous les jours...

 

✓ Construire ton portefeuille en fonction de ta personnalité et de tes objectifs...

 

✓ Tout ce qu’il faut savoir pour investir de façon saine...

 

L’objectif : commencer à investir et construire une nouvelle passion qui t’incite à économiser davantage.

 

CLIQUER pour voir si c'est encore dispo :

 

 

(Tout sera retiré le 27/05/2019 à 23:59 heure française)