L’émotion : une arme de persuasion massive

L’émotion : une arme de persuasion massive

Vous avez forcément vécu la situation suivante :

 

Dans un magasin, vous êtes attiré par un produit. Un sac, un t-shirt, un téléphone.

 

Le problème ? Il ne va pas vraiment vous être utile, et son prix dépasse clairement votre budget.

 

Vous essayez alors, inconsciemment, de trouver des arguments logiques pour vous prouver à vous-même que l’achat serait utile : «C’est le dernier en stock», «Je dépenserai moins le mois prochain», «De toute façon, il faudra bien que je change d’ordinateur un jour».

 

C’est l’émotion qui vous a décidé à acheter. Et la réflexion logique n’a servi qu’à justifier cette décision dans un second temps. A trouver un alibi.

 
 

L’émotion est plus rapide que la logique

 

Des études ont démontré que l’émotion était plus rapide que la réflexion logique.

 

Face à n’importe quelle situation, on a d’abord une réaction émotionnelle, avant de réfléchir. Chronologiquement, l’émotion vient avant la logique.

 

Et comme elle vient avant, elle influence directement la réflexion, qui la suit.

 

Quand vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, vous avez d’abord une réaction émotionnelle, en l’espace de quelques mili-secondes. Son visage, sa façon de s’habiller, son attitude vous influencent, avant même que vous ayez eu le temps d’y penser.

 

La réflexion vient après, et consiste souvent à vous chercher des raisons pour justifier à vous-même les décisions prises par vos émotions.

 
 

Utilisez l’émotion d’abord. Puis justifiez par des arguments logiques.

 

Dans un argumentaire de vente, on peut suivre le même schéma, en adaptant la structure du texte au processus naturel qui se déroule dans la tête du client.

 

Il s’agit, simplement, de commencer par l’émotion. Puis de justifier l’émotion par la logique.

 

Le rôle du titre et des premières lignes d’un argumentaire, ce n’est pas de démontrer. Ce n’est pas de prouver. C’est de faire ressentir une émotion.

 

De la même façon, l’enthousiasme et la passion sont des armes de persuasion massive. Laissez de côté les argumentaires formels et policés. Au contraire, montrez qui vous êtes. Partagez votre enthousiasme. Communiquez votre passion.

 

Puis, prouvez. Démontrez. Donnez des chiffres. Mais seulement après avoir suscité l’émotion.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

Juste avant de continuer...


 

As-tu déjà une activité sur le web qui tourne, ou bien un projet concret dans lequel tu t’es déjà beaucoup investi ?
 

 
 

Es-tu prêt à investir 1500€ dans ton activité ?
 

 
 

Si ton profil est sélectionné, es-tu prêt à commencer l’accompagnement dans les 7 prochains jours ?