Comment créer du contenu remarquable sans être un génie

Comment créer du contenu remarquable sans être un génie

Il y a des articles desquels je suis vraiment fier. Et d’autres que je serais bien tenté de cacher sous le tapis… D’ailleurs, c’est probablement la même chose chez vous, avec vos contenus.

 
 

Les périodes d’inspiration… Et les autres

 

Qu’on soit créateur de vidéos, dessinateur de BD érotiques ou compositeur de black metal, le problème est le même.

 

On vit des périodes de pure inspiration. De connexion directe avec l’au-delà, quasiment… A faire pâlir Raël. Pendant ces moments là, on crée du contenu remarquable. Explosif. Atomique. Avec une facilité étonnante.

 

Et puis, quelques heures ou quelques jours plus tard, on est scotché devant son écran, les yeux rouges et le regard vide, à essayer d’écrire trois phrases qui ont un sens. Sans y arriver.

 

Aux périodes d’inspiration s’alternent les périodes de désespoir créatif.

 

La solution est simple. Il s’agit de tirer un maximum de résultats d’un flux créatif, à chaque fois qu’il se présente.

 

Au lieu de créer un article ou une vidéo par jour, en soumettant la qualité de sa prose à l’humeur du moment, il s’agit d’apprendre à détecter les “phases créatives”. Et quand elles se présentent, d’écrire quatre, cinq ou dix articles. D’affilée. Tant qu’il est encore temps.

 

Imaginez que vous ayez des supers-pouvoirs. Spiderman peut grimer sur les murs. Vous, vous pouvez créer des articles ou des vidéos remarquables.

 

Le problème, c’est que ces super-pouvoirs vont et viennent, de façon inattendue. A vous de repérer le moment exact où vous vous changez en homme-araignée ou en super-créatif… et d’exploiter vos pouvoirs à fond, tant qu’il est encore temps.

 
 

La potion magique existe. En voici la recette…

 

Contrairement à ce que beaucoup croient, le déclenchement de ces phases d’inspiration n’est pas soumis au bon-vouloir du hasard. Parce que vous avez le pouvoir de fabriquer artificiellement les conditions qui appellent un flux créatif.

 

Non, il ne s’agit pas de réciter des incantations. Ni d’acheter un moulin à prières en soldes au rayon Tibet d’une boutique pour hippies.

 

Il s’agit simplement d’analyser dans quel environnement, à quelle heure, et dans quelles conditions exactes vous avez vécu vos plus grandes poussées de génie. Et d’en recréer ces conditions exactes.

 

La recette de la potion magique, c’est ça. Et la vérité, c’est que le génie sort de la lanterne quand on stimule son cerveau droit. C’est à dire quand on est le plus éloigné possible d’un environnement qui appelle à la réflexion analytique et au travail.

 

N’essayez pas d’installer un flux créatif en restant assis à votre bureau*. Sortez, prenez l’air, asseyez-vous au bord d’un lac, payez-vous une séance de massage ou un abonnement dans un spa…

 

L’idée de créer l’activité que j’ai aujourd’hui est née dans un jaccuzi. Mes meilleurs concepts de business, de produits ou de contenus sont souvent venues en plein-air, ou à la terrasse d’un café.

 

Et les pires ? Devant un écran.

 

 
 

Écoutez le tout dernier podcast :


 

Accès Telegram